Comment est né le projet si atypique et réjouissant de ce Roman d’aventures (ou presque !) ? Et pourquoi le « ou presque » ?

Les élèves dans les classes me demandaient systématiquement pourquoi je n’écrivais pas plutôt des livres « d’action », ou des livres fantastiques où ils se passeraient des choses, quoi ! Et chaque fois, tout aussi systématiquement, je leur répondais que je n’en étais pas capable. Que mon moteur à moi c’étaient les sentiments, les émotions, les faits de société, le vécu… Et puis, il y a deux ans de cela, j’ai réfléchi et j’ai décidé de me pencher sur la question. Et j’ai réalisé que je n’avais jamais essayé d’écrire autre chose. J’ai donc eu envie de tenter l’aventure. Mais comme j’étais une parfaite novice dans ce genre de littérature, il a fallu que je me renseigne, que je fasse des recherches… Et très vite m’est venue l’idée de faire de ma démarche, de mes tentatives, de cette expérience, un livre en soi. Quant au « presque », c’est parce que la forme du roman est tout sauf classique ! Les ingrédients du roman d’aventures sont là, mais on est tout de même assez loin de L’île au trésor de Stevenson ! D’ailleurs, la nécessité de mettre en scène un trésor va donner du fil à retordre à mon écrivain.




Ajouter un commentaire

Protected by WP Anti Spam