Les héros de votre roman sont plus proches des lanceurs d’alerte d’aujourd’hui que des révolutionnaires des décennies passées. Qui sont-ils à vos yeux ?

Les lycéens du Grupp sont des pragmatiques. Ils ont des espérances mais n’attendent rien des adultes qui dirigent ou soutiennent la société dans laquelle ils vivent. Ils savent que depuis toujours,on décide à leur place ce qui est bon pour eux et que le pouvoir a tendance à réprimer les voix discordantes. Alors, ils ne baissent pas les bras et s’expriment anonymement sur les murs. Mais en parallèle, ils se débrouillent entre eux pour tenter de vivre ensemble des expériences qui les feront grandir et que la société leur interdit. Ils sont aussi plus critiques par rapport aux innovations technologiques qu’ils connaissent mieux que la génération précédente parce qu’ils en perçoivent les limites et les dangers.




Ajouter un commentaire

Protected by WP Anti Spam